Surveillance mutuelle

 

Surveillance mutuelle des habitations (SMHab)

Une idée qui avance !

L'expérience a montré que la lutte contre les nuisances constituées par la petite criminalité (vols, cambriolages, vandalisme, etc..) était au coeur des préoccupations des citoyens. Non seulement ces petits délits contrarient les résidents d'un quartier ou d'une région, mais ils empoisonnent leur vie quotidienne, jusqu'à développer un sentiment d'insécurité permanent.

Une recrudescence de tels vols était observée au début des années nonante, dans la région de la Terre Sainte (district de Nyon). La police cantonale vaudoise estima nécessaire de lancer un concept de surveillance mutuelle basé sur les relations de bon voisinage.

A l'origine, ce mouvement est né chez les Anglo-Saxons où les bonnes relations entre voisins sont primordiales. Les expériences menées dans ces pays ont démontré l'efficacité du système.

Depuis 1992, année de son lancement, ce concept a essaimé dans plus de cinquante communes du canton. Le bilan positif confirme la conviction initiale : la relation de confiance police-population reste le moteur de toute action.

Non seulement cette collaboration a permis une baisse significative de la criminalité locale mais, en plus, les habitants de tout un quartier, de toute une commune ont redécouvert la solidarité : le temps de se parler, l'occasion de s'entraider.

Epalinges adhère à ce concept !

Pour plus d'informations à ce sujet, merci de consulter le site officiel de la SMHab ou le site internet cantonal : Surveillance mutuelle des habitations.